Commune de Simard

Site officiel de la Commune de Simard


Les habitants de Simard peu avant la première Révolution Française

par Sylvie MONIN-BADEY

LES HABITANTS DE SIMARD peu avant la première Révolution Française :

(Par Sylvie Monin-Badey)

Le document relatif aux « Assises tenues en la justice de Simard, Quain, Bessandrey et dépendances » (*1) mentionne tous les noms des habitants et « Justiciables ». En effet, tous les simardins avaient été appelés à se présenter au cabaret tenu par Marcel CLOIX, à 9 heures du matin, devant Claude LARMAGNAC, avocat en Parlement résidant à Louhans, qui exerçait les fonctions de « Bailli et Juge Ordinaire en la justice de Simard ». Il était aussi assisté de Joseph CLERC, recteur d'école demeurant à Simard, et de Maître Claude PETIOT, procureur fiscal à Simard.

Voici la transcription de cette liste d'appel rédigée en tenant compte des hameaux. L'orthographe des patronymes a été respectée lors du relevé.

SIMARD, le Bourg :

1) la veuve de Sieur Claude PETIOT

2) Claudine GUERY veuve de Jean PONSARD

3) Maître Claude REBILLARD, notaire

4) Pierre CONRY

5) Claude BUATOIS, laboureur

6) Pierre PETIOT, laboureur

7) Demoiselle Antoinette CHAUX

8 et 9) Claude et Jean VALLOT, laboureurs

10) la veuve de François METROT

LES PUTIGNYS :

11) Le Sieur Balthazard REBILLARD

12) Marie TARTELIN

13) Claude CHAUX

14) Guillaume, veuve REBILLARD

15) Etienne PUTIN

16) Claude MARTIN

17) Louis VALLOT

18) François THIBERT

19) Eléonard GAUDILLERE

20) Jean NIQUIDET

21) la veuve CHANUT

22) Emilland CHANUT

23) Claude GILLE

24) Antoine LONJARET

25) Eusèbe BONIN

26) Louis PETIT

27) Guillaume MATHEY

28) Claude GAULLETIER

29) Claude REBILLARD

LE GALLET

30) Pierre CHAUX

31) La veuve de Jean CHAUX

32) Claude BECLERE

33) Sieur Louvrand VIOLOT

34) François REBILLARD

35) Clauda CHAUX

36) Claudine GRANDJEAN

37) Sieur Denis GUILLEMEAU

38) François CHANUT

39) Claude GELOT

40) Pierre PONSARD

41) Jean Léopol PICOT

42) François CRETIN

LE MEIX PERNOT

43) Sieur Claude PERREAUT

44) Eusèbe ROLLAND

PROMBY

45) Claude BUGUET

46) François PERREAUT

47) Pierre PERREAUT

48) Jean PUTIGNY l'aîné

49) Jean-Batiste PUTIGNY

50) Jean PUTIGNY le Jeune

51) Sieur Claude PERREAUT

52) Jean TARTELIN

LA VOYRIE

53) Joseph BON l'aîné

54) Joseph BON le Jeune

55) Claude PERREAUT

56) Claude fils de Jacques PERREAUT

57) Pierre PRIN

58) Jean PRIN

59) La veuve de Joachim BERNARD

60) Jeanne PRIN

LA PETITE CHAUX

61) Sieur Philibert PAGEAULT

62) Pierre CHAUX fils de Jean

63) Paul CHAUX

64) François CHAUX

65) Antoine CHAUX

66) Pierre CHAUX

67) Clément TARTELIN

68) La veuve de Henry RAMEAU

69) Antoine BURDIN

70) Claude BURDIN

71) André VERNAY

72) Pierre LECUYER

73) Jacques BRETIN

LA GRANDE CHAUX

74) Sieur Claude GUILLEMAUT

75) La veuve de Claude CHAUX

76) Claude CLERC

CORBOT

77) Claude BERNARD

78) Emilland TRANCHAND

CHANDELUX

79) Philiberte DUBOIS veuve BECLERE

80) Sieur Claude BECLERE l'aîné

81) Sieur Claude BECLERE le Jeune

82) Sieur Jean BECLERE

83) La veuve de Joseph GAUDILIERE

84) Joseph BURDIN

85) Jean BYARD

86) Joseph BYARD

87) Sieur Claude BECLERE de la Verniotte

88) Jean DYOT

MEIX VAILLANT

89) Joseph REBILLARD

90) Marie GAUTHIER

91) Claude MARTIN

92) La veuve de Claude BYARD

93) Claude BYARD

94) Claude BYARD

95) Et son frère

96) Claude PERE

97) Jean GRENIÉ

BONS AMIS

98) Jean JUILLARD

99) Philibert BONIN

100) Nicolas BONIN

101) Louis CONRY

102) Jean CONRY

103) Joseph CONRY

104) Claude CONRY

105) Hugues CONRY

106) La veuve de Joseph PEREAUT

107) Charles MAUBLANC

108) Jean-Batiste BRETIN

109) La veuve de Claude BRETIN

110) La veuve Antoine FONTANY

111) Emilland PETIOT

112) Emilland GAUDILIERE

113) Etienne JANDOT

114) François FEVRE

115) Philibert GAUTHIER

116) La veuve Pierre PROST

117) Jean FEBVRE

LES ARSIERES

118) Claude CHAUX

119) La veuve de Pierre CHAUX

120) Claude REBILLARD l'aîné

121) Claude REBILLARD Cadet

122) Claude CURLE

LES COMMARETS

123) La veuve de Jean DUBOIS

124) Denis MOREY

125) Claude MOREY

126) La veuve JANTELET

127) Claude CHAUVILLE

128) Emilland CAMBAZARD

129) Claude CHAFOUGEON

130) Jean MAUCHAMP

131) Joseph MARTIN

132) Claude GAUDILLERE

BESSANDREY

133) René PETIT

134) Claude RUGET

135) Joseph JANTELET

136) François FERNOUX

137) Claude BRETON

LE PETIT CERISIER

138) Claude MAUCHAMP

139) Jean HENRY

140) La veuve de Claude NID

141) Benoît NID

142) André GACON

143) La veuve de Joachim LEVIEUX

144) Claude BLONDE

145) Pierre SACARD

LES PUTOT

146) Emiland PETIOT

147) Claude VERNAY

148) Pierre MARTIN

149) Antoine PELLETIER

150) Jean PLATHEY l'aîné

151) La veuve d'autre Jean PLATHEY

152) François MARMONT

LE PERROIR

153) François PERREAUT

154) Emilland TRANCHANT

155) Claude GUYON

156) Jean-Batiste COMTE

157) Denis PERE

LA VERNOTTE DE VERISSEY

158) Claude GAUTHIER

159) Claude ROTHIER

LES BERT DE JUIF

160) Claude OUDOT

161) Joseph CONRY

162) Jean CHARLES

163) Philibert BURDY

164) Pierre BYARD

BOIS CHANUT

165) Joseph MAUCHAMP

LES ROTHS

166) Jean MAZIER

QUAIN

167) Claude GACON

168) Antoine PETIOT

Après cet appel, le procureur fiscal a demandé à la population de réparer les chemins. Si ce travail n'était pas fait ou mal fait, les habitants étaient soumis à une amende de dix livres. De plus, il envisageait de faire élargir les chemins qui mesuraient, à cette époque, à peine 18 pieds de large et les fossés étaient de 6 pieds.

Il a ensuite fixé la rémunération du marguillier qui était arbitrairement payé pour les fosses des morts et le port de la croix aux enterrements. Elle a été fixée à « 2 sols par feu de manœuvre ». Le droit de « porte croix » s'éleva à 10 sols à verser lors d'un enterrement d'enfant de manœuvre, âgé de 12 ans et à 20 sols pour l'enterrement de chaque manœuvre « Chef ou Fils de famille » âgé de moins de 12 ans, 55 sols pour l'enterrement d'un enfant « de 12 ans et de moins de 12 ans, de toute autre qualité hors que celle de manœuvre », et 30 sols « pour chaque enterrement des personnes au-dessus de 12 ans, père ou fils de famille, de qualité autre que celle de manœuvre ». Le marguillier devait aussi porter « la bannière à la perception et à la sonnerie ».

En conclusion, on retient que Simard, à la veille de la Révolution, était un village assez peuplé et situé aux bords de chemins fréquentés nécessitant un élargissement.

SOURCE :

* note 1 : Archives Départementales de Saône et Loire, E 267 pièce n° 41